Santé Produits Naturels

Le principe actif du MSM, le DMSO

-

Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur le principe actif du MSM, le DMSO. De sa découverte à comment l’utiliser, le DMSO n’aura plus aucun secret pour vous. Alors n’attendez plus pour découvrir tout ce que vous devez impérativement savoir sur le principe actif du MSM.

Le DMSO est le principe actif du MSM certes, mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? En effet, sans aucune connaissance en la matière cela ne doit pas beaucoup vous parler. Afin de vous éclairer sur la question, nous vous proposons de découvrir dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le principe actif du MSM, le diméthylsulfoxyde (DMSO).

Qu’est-ce que le DMSO ?

Dans le cycle biogéochimique du soufre, l’on obtient du gaz que l’on appelle Dimethylsulfoxyde ou DMSO. L’on doit sa découverte à Alexander Saytzeff, un scientifique russe qui l’a découvert il y a environ 150 ans. Le DMSO est un composé soufré cristallin. Cette découverte reste notoire en dépit du fait qu’elle n’a pas été diffusée comme il se doit dès le début. Ceci s’explique surtout par le fait que ce composé inodore n’est pas vraiment agréable en bouche à cause de son gout d’ail, mais présente également des effets secondaires en cas de contact avec la peau. En règle générale, on l’utilise dans les usines de fabrication de papier. Légèrement huileux, le DMSO est notamment utilisé pour les papiers krafts.

Des propriétés thérapeutiques découverte par Stanley Jacob

Le réel potentiel et les avantages médicaux du Dimethylsulfoxyde ou DMSO ont été révélés par Stanley Jacob. Au tout début, ses recherches sur le DMSO étaient dédiées à une expérimentation sur la conservation d’organes en vue d’une transplantation et plus précisément de transplantation de rein. L’intégrité physiologique de l’organe était bien conservée par le DMSO, mais pas son fonctionnement.  En approfondissant et avec l’appui d’une entreprise américaine, ses expériences l’ont mené au fait que le DMSO préservait les globules rouges. Par la suite, il a constaté que ce dernier était capable d’acheminer une substance à travers la peau puis dans l’organisme. Et les vertus de ce dernier ne s’arrêtent pas là. En effet, il est également efficace pour lutter contre les douleurs et les bactéries. Son domaine d’application le plus courant au jour d’aujourd’hui est sa protection sur les tissus de petite taille. En savoir plus sur l'histoire du soufre organique et de sa découverte.

Dans quels cas utiliser le DMSO ?

 Suite logique de l’expérience de Stanley Jacob, le DMSO s’avère efficace dans une transplantation notamment pour conserver la moelle osseuse et les cellules embryonnaires à cet effet. Il est souvent utilisé pour soulager les troubles génito-urinaires

L’utilisation du DMSO s’étend sur plusieurs domaines dont le traitement de l’arthrose, la tendinite, la maladie mentale, le cancer, les lésions cérébrales, les entorses, les foulures ou encore les ecchymoses. D’ailleurs, nombreux sont les athlètes et les militaires qui attestent que le DMSO les aide à récupérer rapidement lors de blessures musculosquelettiques. Quoi qu’il en soit, les preuves scientifiques ne permettent pas encore de prouver ses propriétés anti-inflammatoires. Les essais cliniques menés par la Food and Drug Administration des États-Unis n’ont pas porté leurs fruits dans la mesure où ils ont arrêté leurs recherches. En effet, ils ont constaté des troubles de la vue graves sur les sujets animaux concernés.

Question administration, les modes varient entre la voie orale, l’intraveineuse, l’intramusculaire, et bien d’autres moyens.

Les effets indésirables du DMSO

Le DMSO présentent une longue liste non exhaustive comme le prurit, l’urticaire, la sensibilité cutanée, la diarrhée et la sensibilité à la lumière entre autres. Aussi, il est conseillé de demander l’avis de son médecin traitant avant d’en utiliser.

Le dérivé cristallin du DMSO sans effets indésirable : le MSM

Le DMSO présente un dérivé cristallin et qui est plus facile d’utilisation, le MSM ou Méthyl-Sulfonyl-Méthane. Le MSM a les mêmes propriétés que le DMSO, mais d’une meilleure façon. L’assimilation de ce soufre organique est efficace et sécuritaire, qui plus est il ne donne pas à l’haleine et au corps cette odeur d’ail contrairement au DMSO.